Faux Positifs -Crimes d'Etat- Falsos Positivos- Crímenes de Estado

FR/Luz Marina Bernal et Maria Ubilerma Sanabria sont venues de Soacha de Bogota jusqu'en Europe pour sensibiliser les opinions politiques et publiques sur la gravité des crimes contre l'humanité commis dans leur pays. Elles dénoncent l'indifférence et l'impunité qui règnent en Colombie jusqu'au plus haut niveau de l'Etat : en 2008, leurs fils ont été kidnappés après de fausses promesses d'emploi, pour être abattus par l'armée régulière qui les a fait passer pour des guérilleros tombés au combat. Les militaires espéraient toucher des primes en gonflant ainsi les statistiques de succès de la lutte antiterroriste du gouvernement. ES/Luz Marina Bernal y María Sanabria Ubilema Sanabria madres de Soacha en Bogotá vinieron a Europa para sensibilizar a la opinión pública y política sobre la gravedad de los delitos de lesa humanidad cometidos en su país. Denunciaron la indiferencia y la impunidad que impera en Colombia al más alto nivel del Estado: en 2008, sus hijos fueron secuestrados con falsas promesas de empleo, y asesinados por el ejército para despues ser presentados como guerrilleros muertos en combate. Los militares implicados recibieron prevendas y ventajas, ayudando a inflar las estadísticas y el éxito de la lucha contra el terrorismo del gobierno colombiano. www.asociacionminga.org www.movimientodevictimas.org www.amnestyinternational.be www2.ohchr.org

Vidéo précédente Retour Vidéo suivante

falsos positivos faux positif Álvaro Uribe colombia COLOMBIE Paramilitaires paramilitares Soacha meres de soacha madres de soacha droits humains derechos humanos Exécution extrajudiciaire ejecuciones extrajudiciales politics

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site