Un premier haut gradé condamné

Le général à la retraite Jaime Humberto Uscátegui a été condamné à 40 ans de prison par le Tribunal supérieur de Bogotá, rapporte l’hebdomadaire colombien Semana. Le militaire a été jugé coupable d'"homicide, enlèvement et falsification de document public" dans l'affaire du Massacre de Mapiripán. En 1997, le village colombien de Mapiripán du département du Meta avait été pendant cinq jours le théâtre d’une tuerie orchestrée par une organisation paramilitaire. Des dizaines de civils avaient été assassinés et des centaines d’autres avaient dû fuir. Uscátegui était alors le commandant de la Brigade VII de l’armée qui devait protéger le village. Les enquêtes ont montré qu’Uscátegui et ses troupes avaient facilité le massacre. La condamnation pour homicide du général acquitté en première instance est une première dans l’histoire de la justice colombienne considérée jusqu’ici comme trop docile envers les plus hauts gradés de la hiérarchie militaire, se réjouit Semana.

In Courrier International

condamnation homicide

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site