La vice-présidente du Parlement Européen et l'enquête sur les « écoutes » du DAS

   

    11 juillet 2011

    http://noticias.terra.com.co/

    Traduction CPCP

Selon des sources colombiennes non-gouvernementales, la belge Isabelle Dunant, vice-présidente du Parlement Européen (PE), est arrivée à Bogotá pour savoir où en sont les enquêtes sur le scandale des « écoutes » du DAS (Département Administratif de Sécurité).

La députée européenne restera en Colombie jusqu'au 15 juillet prochain selon le Collectif d'Avocat « José Alvear Restrepo » (CAJAR), une des organisations non-gouvernementales qui ont dénoncé les actions illégales du DAS.

Cet organisme est touché par un scandale concernant un système d'écoutes téléphoniques et de filatures de magistrats, d'hommes et de femmes politiques d'opposition, de journalistes et de défenseurs des droits de l'homme pendant les deux gouvernement de l'ex-président Alvaro Uribe.

Au moins 4 ex-directeurs de cette agence de « services secrets » sont mis en examen suite à ce scandale, dont l'ancienne directrice Maria del Pilar Hurtado, qui a demandé l'asile au Panama en novembre dernier.

L'euro-députée doit se réunir avec différentes ONG et des défenseurs des droits de l'Homme. Elle a également prévu de rencontrer des autorités du pays que les sources n'ont pas identifié.

La visite de Durant fait suite à une invitation du secrétaire général de la Fédération Internationale des Droits de l'Homme (FIDH), également membre de CAJAR, le colombien Luis Guillermo Pérez, à « accompagner solidairement » l'action des ONG face à ce scandale des « écoutes ».

La parlementaire fait partie du groupe parlementaire européen formé par Les Verts et l'Alliance Libre Européenne (ALE). Quand elle était co-présidente du parti belge Ecolo, elle a également été vice-premier ministre et ministre dans son pays. Elle a été élue eurodéputée en 2009.

COLOMBIE union européenne diplomatie violations droits de l'homme

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site