L’ex-ministre colombien de l’Agriculture accusé de détournement de fonds

En Colombie, l’ancien ministre de l’Agriculture de l’ex-président Alvaro Uribe a été incarcéré. Andres Felipe Arias est impliqué dans le détournement de plusieurs millions d’euros, une d’aide destinée théoriquement aux paysans pauvres de son pays et qui a été donnée aux plus riches.

Le programme gouvernemental s’appelait « L’agro, un revenu sûr ». Les mauvaises langues ajoutent aujourd’hui « Pas pour tout le monde ». L’argent prévu pour aider les petits agriculteurs colombiens à développer leur exploitation a fini chez ceux qui n’en avaient pas besoin : quelques grandes familles, de gros industriels et même une ancienne Miss Colombie.

Le scandale, qui a éclaté fin 2009, avait freiné la carrière politique de l’ancien ministre de l’Agriculture, Andres Felipe Arias. Cette figure montante du conservatisme le plus pur, surnommé en Colombie Uribito (petit Uribe) pour sa ressemblance avec l’ancien chef d’Etat, avait perdu de peu les primaires de son parti pour les élections présidentielles de 2010.

C’est sous sa direction que le détournement a été commis. Il est donc responsable, selon les juges d’instruction. Le politicien de 38 ans, aux allures de premier de la classe, a dormi en prison. Il ne pourra pas être candidat durant seize ans.

Selon ses partisans, il serait victime du nettoyage lancé cette année par la justice contre les réseaux de corruption qui avaient fleuri sous le gouvernement Uribe dans tous les secteurs, l’agro, mais aussi les impôts, la santé et l’éducation.

Zoé Berri

http://www.rfi.fr/

COLOMBIE

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site