sécurité

La Colombie freine la réalisation des mécanismes de sécurité régionaux

La Colombie s’enfonce un peu plus dans son isolement au sein de l’unasur, le 15 septembre 2009 à Quito, lors du sommet des ministres de la Défense et des ministres des affaires étrangères.

Ce sommet, qui avait été prévu suite au sommet extraordinaire à Bariloche deux semaines auparavant, avait pour but de « mettre en place des mécanismes de sécurité régionaux » et l’examen des contrats sur la coopération des bases militaires entre la Colombie et les États-Unis.

Mais la Colombie n’a pas joué le jeu et au lieu d’apporter le document, la délégation colombienne a préféré mettre en avant le fait qu’il ne soit pas demandé de compte ni au Brésil pour « son accord » avec la France pour l’achat de ses rafales, ni au Vénézuela pour ses importantes commandes d’arme à la Russie. Bloquant les négociations, le sommet de Quito s’est révélé être un échec.

Lire la suite

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site