Pétrole

Nouveaux ennuis judiciaires pour BP en Colombie

http://www.zegreenweb.com

La construction d’un pipeline en Colombie dans les années 90 est aujourd’hui au cœur d’une polémique. Des fermiers ont porté plainte contre BP, l’un des artisans de ce projet aux lourdes conséquences pour l’environnement local…

Le groupe pétrolier, sans surprise épinglé par la Commission d’enquête indépendante nommée par la Maison Blanche dans son rapport final, est aussi confronté à de nouveaux problèmes en Alaska. Et d’autres nuages noirs s’amoncellent en Colombie…

73 fermiers colombiens viennent d’intenter une action judiciaire devant la Haute Cour de justice de Londres à l’encontre de la multinationale britannique. Ils l’accusent de ne pas avoir respecté les procédures de base de sécurité environnementale lors de la construction dans les années 90 du pipeline Ocensa, long de 450 miles (720 kilomètres) et qui fait la jonction entre les Andes et la côte caribéenne colombienne. Propriété conjointe de Total, BP, Triton Colombia et de la compagnie nationale Ecopetrol, il permet le transport quotidien de 650 000 barils de pétrole.

Selon les plaignants, sa construction a été entachée de graves manquements à l’environnement.

Lire la suite

Colombie : un pays producteur de pétrole qui compte ?

La Colombie, nouvel eldorado du pétrole ? Qui sait ...

Sachant tout de même qu'or noir rime souvent avec "malédiction " , rivalités locales et internationales.

En tout état de cause, selon l'Agence nationale d'hydrocarbures (ANH), la production de pétrole en Colombie a atteint en août 660.000 barils par jour. Une progression de 9,5% en valeur glissante annuelle. La production pétrolière de Colombie dépasse désormais les attentes des autorités, lesquelles tablaient sur 565.000 barils.

Mais tout n'est pas rose pour autant, passé l'effet d'annonce : le directeur de l'ANH, Armando Zamora a néanmoins concédé qu'"aucune découverte majeure n'avait été faite ces dernières années". Et ce, en dépit d'importants investissements dans le secteur qui pourraient s'élever à 3,5 milliards de dollars en 2009.

Précisons que la Colombie, située au 30e rang des pays producteurs de pétrole, cherche à attirer les entreprises étrangères - dont le français Maurel et Prom - pour exploiter près de 150 gisements. L'objectif étant d'atteindre une production d'un million de barils par jour d'ici 2020.  Se voulant confiant, le gouvernement table même sur une production de 700.000 barils par jour en 2009, contre 588.000 sur l'ensemble de l'année 2008.

Lire la suite

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×