mines

Non à la ratification des Traités de Libre Commerce entre l'Union Européenne, la Colombie, le Pérou et l'Amérique Centrale


notlc.jpg


NON A LA RATIFICATION DES TRAITES DE LIBRE COMMERCE ENTRE L'UNION EUROPEENNE, LA COLOMBIE, LE PEROU ET L'AMERIQUE CENTRALE

 

Le Parlement Européen veut ratifier des Traités de Libre Commerce avec la Colombie, le Pérou et l'Amérique Centrale. Il s'agit d'accords inégaux qui menacent le développement local, la santé, l'environnement et les droits politiques et sociaux des peuples. Nous nous unissons aux mouvements sociaux colombiens, péruviens et d'amérique centrale pour interpeller nos parlementaires et leur demander de rejeter ces accords inégaux dans leur forme actuelle et dans le contexte actuel


Lire la suite

Mines d'or en Colombie

En Colombie, 43.000 kilomètres carrés sont déjà dédiés à l'exploitation des mines. Pour le président Juan Manuel Santos, l’industrie minière à ciel ouvert est un des moteurs de l’économie mais les cicatrices sont incalculables pour le territoire, les communautés ethniques et l’environnement.

Résumé du rapport « Extrais le métal et pars en courant ».

 Dimanche 10 juillet 2011.

Guadalupe Rodríguez / Salva la selva

         ‪El video que no se muestra en la tv colombiana -- MinLes yeux des compagnies minières se sont posés en Amérique Latine et une authentique fièvre de l’or s’est déclenchée en Colombie. Mais la résistance populaire en défense de la vie, de l’eau, de l’environnement et de la culture s’intensifie de jour en jour. 

 

Le président colombien Juan Manuel Santos insiste sur la consolidation de l’implantation à grande échelle des mines à ciel ouvert pour le développement du pays. L’exploitation des ressources naturelles non renouvelables constitue une des soi-disant « locomotrice de l’économie ». De fait, le ministre colombien des Mines considère que l’industrie minière est envisageable dans l’ensemble du pays et 43.000 kilomètres carrés ont d’ores et déjà été accordés, avec 10.000 concessions dont 4.000 sont déjà en exploitation.

Lire la suite

La Colosa, “ la plus grande mine d’or du monde”

Anglo Gold Ashanti menace le Tolima (Colombie)

par Jorge Enrique Robledo. Traduction : TLAXCALA

Deux mobilisations de masse ont été menées contre les mines d'or à ciel ouvert de Medoro Resources à Marmato, dans le département de Caldas, et d'Anglo Gold Ashanti à Cajamarca, dans le Tolima. Dans le premier cas, il est prévu de détruire le centre de  la localité, y compris la mairie, l'église, les écoles, l’hôpital et les maisons – causant ainsi un “villagicide” et un véritable déplacement. Et dans le second, une vaste région approvisionnée par la rivière Coello se retrouverait avec trop peu d'eau. La cupidité de puissants investisseurs étrangers et de leurs associés natifs locaux  -protégés par le gouvernement national-, s’en prend au patrimoine économique, social et culturel de communautés établies là depuis des siècles.

La Colosa, à Cajamarca, se situe dans une réserve forestière de grande, et même très grande, importance environnementale, à la naissance de la rivière Coello qui baigne sept communes du Tolima, dont Espinal, où elle donne vie à l’Usocoello, la plus grande zone d'irrigation agricole de Colombie. Ces projets miniers, très grands consommateurs d'eau à cause de l'utilisation journalière d’énormes quantités de cyanure, sont absolument incompatibles -entre autres problèmes environnementaux- avec une utilisation humaine et agricole de l'eau.

 

 

Lire la suite

Les leçons de Santurban

Projet de la multinationale minère canadienne Greystar à Santander

La mobilisation sociale ou la prise de conscience des effets environnementaux que provoquerait l’éventuelle opération de l’entreprise Greystar dans les étendues de Santurbán sur le climat et la contamination de l’eau — eau qui approvisionne une partie des habitants de Santander et alimente les rivières Lebrija, Pamplonita et Zulia de même que les affluents des rivières Catatumbo et Arauca — a joué en faveur du désistement temporaire de la multinationale et démontre clairement les possibilités d’élaboration de nouvelles expressions sociales.

Toutefois, il est nécessaire de soupeser ces portées et de définir des stratégies à court et à long terme qui pourront s’appliquer à d’autres situations similaires, lesquelles mettent en jeu le futur et la vie de millions de Colombiens qui pourraient être affectés par l’extraction minière et d’hydrocarbures.

Lire la suite

Colombie: explosion dans une mine, cinq travailleurs tués

Une explosion de méthane a tué cinq mineurs et en a blessé un autre mardi dans une mine de charbon du centre de la Colombie, une semaine après un accident similaire qui avait fait 21 morts, a-t-on appris de sources officielles.

Ce précédent coup de grisou, survenu dans une mine du nord-est du pays sud-américain, avait ouvert un débat sur le manque de sécurité dans ce secteur. En Colombie, cinquième exportateur mondial de charbon, 173 mineurs ont été tués dans des accidents similaires en 2010.

Lire la suite

Drame minier en Colombie: 21 morts, polémique sur le manque de sécurité

Communiqué AFP 28-01-2011

SARDINATA — Le dernier drame minier en Colombie, une explosion de gaz qui a coûté la vie à 21 mineurs, a soulevé jeudi un débat sur le manque de sécurité pour les travailleurs de ce secteur en expansion dans un pays qui est le cinquième exportateur mondial de charbon.

 

Lire la suite

Communiqué CSI : Atteinte grave à la sécurité industrielle dans la multinationale Drummond

Bruxelles, le 3 avril 2009 : La CSI dénonce avec force les conditions de travail dans la mine de charbon à ciel ouvert La Loma, exploitée depuis 13 ans par la société Drummond. Le manque de respect pour la vie et la sécurité des travailleurs a coûté la vie à Dagoberto Clavijo Barranco, à l’issue d’un accident tragique, que le gérant des ressources humaines de la multinationale étasunienne a décrit comme « un accident de circulation. »

En savoir plus : CSI en ligne

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×