indigénes

Colombie : Le conflit armé invisible uniquement pour ceux qui ne veulent pas le voir

Fernanda Méndez, coordinatrice médicale de MSF (Médecins Sans Frontières) en Colombie nous parle de la situation de la population la plus défavorisée du sud du pays où MSF développe des projets d’attention primaire et de santé mentale.

Quelle est la situation de la population dans les zones où travaille MSF ?

MSF aide majoritairement les communautés rurales affectées par le conflit armé dans les départements du Caquetá, Putumayo, Nariño et Cauca, au sud du pays. Ce sont des zones où les civils sont constamment touchés par des menaces, des massacres, des disparitions forcées, des enrôlements et des déplacements forcés.

 

Lire la suite

Attaque à la presse indigène

Les campagnes d'intimidations et de terreur en Colombie suivent actuellement un rythme effréné, en particulier contre des journalistes et des médias. Dans le derniers mois, onze journalistes et autant de radios indigènes ont été visés par les paramilitaires.

 

Pétition Solidarité Pérou

Pour la défense des droits des peuples indigènes et de la biodiversité de l'Amazonie au Pérou, Patrimoine de l'humanité.

 

Paris, le 4 juin 2009

Les communautés indigènes natives de l'Amazonie péruvienne, rassemblées dans l'Association Inter ethnique pour le développement de la forêt péruvienne » (AIDESEP), ont entamé  depuis le 9 avril 2009 une grève générale en réponse aux décrets législatifs (DL) 994, 1064, 1020, 1081, 1089, 1090, 1083, 1060  et 997, émis par le gouvernement du président Alan Garcia dans le cadre de la mise en œuvre des Traités de Libre Commerce signés avec les Etats Unis et avec la Chine, et en vue du futur Accord d'Association bilatérale avec l'Europe.

Lire la suite

Massacre indigènes Pérou

Communiqué France Amérique Latine : Halte au massacre des communautés indigènes de l'amazonie péruvienne

 

Depuis le 9 avril les populations indigènes de l'Amazonie péruvienne mènent une grève générale  pacifique, en réaction à onze décrets pris par le gouvernement péruvien, favorables aux Traités de Libre Commerce et attentatoires à leurs droits et à l’environnement.


En réponse, le gouvernement d’Alan Garcia a lancé vendredi 5 juin à l’aube une attaque d’une violence incroyable sur les manifestants qui occupaient depuis 10 jours la route Belaunde Terri, dans l'endroit nommé la « Curva del Diablo », dans le département d'Amazonas, au nord du pays.

Lire la suite

Arrestation des militaires assassins présumés d'Edwin Legarda

Communiqué Amnesty International. 1er mai 2009

Colombie. Mort du mari d'une dirigeante indigène : l'arrestation des tueurs présumés est un premier pas

1 mai 2009

Il convient de saluer les informations selon lesquelles sept militaires soupçonnés d'avoir tué le mari d'une dirigeante indigène ont été arrêtés. Cependant, il reste indispensable que des investigations pénales approfondies et indépendantes soient menées pour identifier et poursuivre tous les responsables dans cette affaire, et pour établir les vraies raisons de la mort de cet homme, a déclaré Amnesty International ce vendredi 1er mai 2009.

Selon des renseignements relayés par les médias, sept militaires, dont deux officiers subalternes, ont été appréhendés par la police judiciaire en raison de leur rôle présumé dans l'homicide d'Edwin Lagarda, tué en décembre 2008. Cet homme a été mortellement blessé par des tirs des forces de sécurité alors qu'il se rendait à Popayán, ville du département du Cauca (sud de la Colombie), pour y chercher son épouse, Aída Quilcué, responsable du Conseil régional indigène du Cauca (CRIC). Cette femme rentrait de Genève, où elle avait assisté à une session du Conseil des droits de l'homme (ONU) consacrée à la Colombie.

« Le meurtre d'Edwin Lagarda est emblématique, à l'heure où les exécutions extrajudiciaires perpétrées par les forces de sécurité et la vulnérabilité des peuples indigènes et de leurs dirigeants suscitent des inquiétudes de plus en plus grandes, a déclaré Marcelo Pollack, directeur adjoint du Programme Amériques d'Amnesty International.

« Toute enquête sur le meurtre d'Edwin Lagarda devra établir si le véhicule à bord duquel il se trouvait a été délibérément pris pour cible et si cette attaque visait Aída Quilcué. »

Voir : Amnesty International

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site