Colombie: explosion dans une mine, cinq travailleurs tués

Une explosion de méthane a tué cinq mineurs et en a blessé un autre mardi dans une mine de charbon du centre de la Colombie, une semaine après un accident similaire qui avait fait 21 morts, a-t-on appris de sources officielles.

Ce précédent coup de grisou, survenu dans une mine du nord-est du pays sud-américain, avait ouvert un débat sur le manque de sécurité dans ce secteur. En Colombie, cinquième exportateur mondial de charbon, 173 mineurs ont été tués dans des accidents similaires en 2010.

L'explosion de méthane qui a tué cinq mineurs mardi s'est produite dans une mine baptisée La Escondida, située dans la province de Cundinamarca (centre) à 07h45 (12H45 GMT), selon l'Institut colombien des mines (Ingeominas).

Le blessé a été hospitalisé, a précisé à l'AFP une porte-parole du gouvernement de l'Etat de Cundinamarca, qui a ajouté qu'il n'y avait pas d'autre mineurs sur le site au moment de l'explosion.

La semaine dernière, le ministre des Mines, Carlos Rodado, a reconnu que l'Etat manquait de moyens "humains, techniques et financiers" pour surveiller les conditions de sécurité dans le secteur.

"Nous avons seulement 16 personnes pour surveiller 3.000 mines en opération et 3.000 autres en exploration", avait-il déclaré.

La production de charbon n'a cessé d'augmenter en Colombie depuis les années 90. Elle est passée de moins de 60 millions de tonnes par an en 2003 à 75 millions l'an dernier, selon des chiffres officiels.

Selon l'association réunissant les principales entreprises du secteur (Asomineros), elle pourrait en outre doubler d'ici à dix ans, tirée par la demande mondiale de matières premières.

Environ 298.000 personnes sont employées dans les mines colombiennes, de charbon, mais aussi d'or ou d'émeraudes.

(©AFP / 01 février 2011 19h36)

mines multinationales

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×