Assassinat de civils en Colombie

En Colombie, la politique de récompenses dans la lutte contre la guérilla a favorisé l'assassinat de civils

in Le Monde du 16/06/2009

Des militaires colombiens ont assassiné des civils. Puis ils les ont déguisés en guérilleros pour gonfler les chiffres de la lutte antiterroriste, gagner du galon et toucher les récompenses promises. Combien de crimes ont-ils ainsi été commis ? La justice a d'ores et déjà ouvert plus de 1 200 enquêtes.

Philip Alston, rapporteur des Nations unies pour les exécutions extrajudiciaires, s'est rendu le 8 juin à Bogota. "Je suis là pour vous écouter et tenter de comprendre", a-t-il dit aux proches des victimes. Blanca Gomez habite Soacha, une banlieue populaire de Bogota. "Le 2 mars 2008, mon fils Julian est sorti vers 19 heures en disant qu'il allait retrouver un ami qui lui avait proposé un boulot. Il avait pris une douche et mit une tenue propre. Je ne l'ai jamais revu", confie-t-elle.

Lire la suite de l'article sur le site LE MONDE

Faux positifs exécutions extrajudiciaires

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×