Action internationale pour le Honduras

  • le 11/08/2009 à 18:30
  • devant l'ambassade du Honduras. 8 rue Crevaux (M - Paris16ème - M° ligne 2 Victor Hugo ou porte Dau

En réponse aux appels à la mobilisation internationale du « Front National de Résistance contre le coup d'état » et de « Via Campesina », le mouvement paysan hondurien,

Nous, organisations démocratiques, solidaires, sociales, ouvrières, politiques et toutes celles qui depuis le 28 juin exprimons notre solidarité envers le peuple hondurien, continuons à manifester notre refus de voir un gouvernement anti-démocratique et répressif s'installer au Honduras.

Une grande marche est partie le 5 août de toutes les villes du Honduras pour converger le 11 août dans un grand rassemblement national contre le coup d'État à Tegucigalpa et à San Pedro Sula, deuxième ville plus importante du pays.

Cette journée du 11 août, déclarée Journée mondiale d'action pour le Honduras, sera à Paris l'occasion d'un rassemblement devant l'Ambassade du Honduras où sera déposée une lettre de soutien au mouvement de résistance hondurien.

Soyons le plus nombreux possible ! :

RASSEMBLEMENT DEVANT l'AMBASSADE DU HONDURAS

MARDI 11 AOUT 2009 à 18H30

Rue Crévaux Paris 16ème

Métro ligne 2 Victor Hugo ou porte Dauphine

 


 

 

Lettre de soutien du Collectif de solidarité en France.

A l’attention :

- du Front National de Résistance contre le coup d’état ;

- du représentant en France du seul gouvernement légitime du Honduras et de son président Manuel Zelaya, Monsieur Max Velasquez Diaz, Ambassadeur de la République du Honduras en France.

Nous, soussignés, représentants d'organisations démocratiques, ouvrières, politiques et sociales de France, tenons à exprimer notre solidarité sans failles au peuple du Honduras, à ses organisations regroupées dans le Front national de résistance contre le coup d’état dont nous soutenons les revendications, au représentant en France du seul gouvernement légitime du Honduras: celui du président Manuel Zelaya.

Nous, soussignés, condamnons le Coup d’état militaire du 28 juin 2009 et exigeons le retour inconditionnel du président Zelaya au Honduras, son rétablissement dans ses fonctions, et la reprise du processus électoral interrompu par la force.

Nous réaffirmons que c’est au peuple hondurien et à lui seul de décider de son sort, de choisir librement ses représentants et la forme de ses institutions. Le peuple hondurien, comme tous les peuples, a le droit à la souveraineté et à la démocratie.

Nos organisations qui se rassembleront à nouveau ce 11 août 2009 à Paris, à l'occasion de la Journée Mondiale d'Action pour le Honduras, se félicitent de l’élan de solidarité internationale avec le peuple hondurien, en lutte contre le coup d’Etat, qui s’est manifesté sur tous les continents, en particulier en Amérique Latine mais aussi en Europe et aux Etats-Unis.

Nous prenons également acte de la la condamnation de ce coup d’Etat par les Nations unies, l’Organisation des États américains et ses gouvernements (dont les Etats-Unis), l’Union européenne et ses gouvernements. Nous Soutenons l'appel du front national contre le coup d'état et appelons désormais les institutions européennes à prendre des mesures concrètes afin d’isoler le gouvernement « de fait », putschiste et illégitime. Nous appuyons notamment la mise en place des sanctions économiques, financières et commerciales contre ce gouvernement et ses dirigeants. L’Union européenne doit, dans ce cadre, suspendre les facilités commerciales octroyées au Honduras.

Pour notre part, nous nous engageons à amplifier, en France, sous toutes les formes, la campagne unie de solidarité avec le peuple hondurien, pour dire ensemble :

- Non au Coup d’état au Honduras !

- Arrêt immédiat de la répression brutale contre les personnes et les droits constitutionnels !

- Retour immédiat et sans condition du président Zelaya !

- Rétablissement dans leurs fonctions du président et du gouvernement légitimes du Honduras !

- Levée de l’interdiction des libertés publiques et individuelles !

- Libération de tous les emprisonnés !

- Droit du peuple hondurien à décider souverainement de ses choix institutionnels !

- Justice pour tous les crimes commis par les putschistes !

Nous, soussignés, décidons qu’une délégation représentative de nos organisations aille porter ce message au représentant du gouvernement légitime du Honduras à Paris, et nous décidons de l’envoyer au Front national de résistance contre le coup d’état, afin d’informer le peuple hondurien de notre soutien et de notre solidarité.

Fait à Paris, le 28 juillet 2009

 

Signataires:

- Collectif Alerte-Honduras

- Association América Latina Publicaciones

- Association Nuestra América en marcha

- Collectif Paraguay

- Collectif des Péruviens en France

- Comité de Apoyo internacional del Partido Nacionalista Peruano (CAI-PNP)

- Communistes du Pérou en France

- Conseil Pro-Bolivia

- Coordination Populaire Colombienne à Paris

- Les Alternatifs

- Les Verts

- MRAP (Mouvement contre le Racisme et pour l'Amitié entre les Peuples)

- NPA (Nouveau Parti Anticapitaliste)

- Parti Communiste Français

- Parti Ouvrier Indépendant

- Radio Latinos

- SICSAL-Paris, Service International Chrétien de Solidarité avec l’Amérique Latine

- Terre et Liberté pour l'Arauco

- UNIPOMA

 


 

 

devant l'ambassade du Honduras. 8 rue Crevaux (M Paris16ème - M° ligne 2 Victor Hugo ou porte Dau

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site