20 juillet : Fête nationale ? Jour de l'indépendance ?

 

COLOMBIE :

Vérité, Justice et Réparation

pour les victimes du conflit armé !

Respect de la Vie ! Respect de la Liberté d’Expression !

Non au Traité de libre commerce avec l’Union Européenne !

Soutien aux mouvements populaires de résistance pacifique !

 

 

 

Ce 20 juillet 2009, la Colombie célèbre sa fête nationale, commémorant la déclaration d’indépendance et la libération du joug espagnol (20 juillet 1810)… Comme de coutume, on assistera dans ce pays à un traditionnel défilé militaire et à un discours du chef de l’Etat.

Nous, colombiens résidants en France et amis de la Colombie qui ne pouvons nous résoudre à la persistance du conflit armé, considérons que cette fête a un goût très amer et que ce doit être un jour de revendication.

Comment fêter une histoire nationale marquée par plus de 50 ans de guerre contre le peuple ? Comment oublier la criminalisation et l’élimination systématique de l’opposition, les fosses communes, les syndicalistes assassinés, les 30.000 disparus, les 4 millions de déplacés de force à l’intérieur du pays, la pauvreté endémique et la misère dont souffre 60% de la population colombienne ? Comment parler d’indépendance quand les multinationales européennes et nord-américaines continuent à s’approprier les richesses du pays et à saccager le territoire, ou quand les bases militaires des Etats-Unis viennent s’y implanter comme des champignons vénéneux ?

Si nous avons quelque chose à commémorer, c’est que, malgré la terreur et la militarisation à outrance, la tradition de résistance du peuple colombien continue à s’exprimer. Cette année aura été marquée par la grève des coupeurs de canne et des personnels du ministère de la Justice, la grande marche de la Minga Indigène, les mobilisations du mouvement des victimes de crimes d’Etat que le gouvernement persiste à nier, la défense de la liberté d’expression par un certain nombre de journalistes colombiens, et la recherche d’une solution politique négociée au conflit portée dignement par le mouvement des Colombiens et Colombiennes pour la Paix.

Pour sa part, l’Union Européenne parle des Droits de l’Homme mais poursuit des pourparlers avec le gouvernement colombien afin de signer des accords commerciaux favorables aux multinationales dont l’implantation dans les campagnes se fait à feu et à sang. Nous affirmons, avec l’ensemble des mouvements populaires colombiens, que ces traités de libre commerce sont une façon de perpétuer le pillage des ressources et de dépecer l’indépendance du pays, au mépris des intérêts de la population et de la souveraineté nationale.

C’est pourquoi, à Paris, la Coordination Populaire Colombienne et le Pôle Démocratique Alternatif (Gauche colombienne) vous appelle à un 20 juillet combatif et solidaire :

 

Lundi 20 juillet 2009 à 18h00. Place de la Fontaine St Michel !

 

Place de la Fontaine St Michel Paris

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site